Une fois les non-vouloirs citoyens identifiés, ils sont synthétisés, diffusés et transmis aux élus. Cette synthèse est effectuée par des Laboratoires universitaires partenaires de la Fédération Française de Citoyenneté. Spécialisés en sciences de l’information et de la communication, ces laboratoires universitaires mettent à la disposition de la FFC leurs outils de traitement des gros volumes textuels. Cette synthèse est également transmise à l’ensemble des adhérents de la Fédération.

Libre aux élus de saisir ces synthèses et de s’en servir dans le cadre de leurs travaux parlementaires. Mais plus les clubs seront nombreux, plus la fonction d’influenceur citoyen de la Fédération prendra forme.